Halloween is coming … et c’est une célébration qu’on prend vraiment au sérieux dans notre funky family ! Spooky party, Cabinet de curiosités, Psycho party, gâteau cerveau, Jack Skellington’s Party … La preuve en images si tu cliques ici

Mais pourquoi la kiffent-ils autant ?!

Très simplement: I. pour la mythique collecte de bonbons (parce que c’est une des seules occasions pour en avoir à la maison. II. pour l’ambiance et décorations sombres, bien plus fun, créatives et non politiquement correctes qu’un lundi de Pâques sans grand étonnement, avec d’années en années un thème différent. III. Pour les déguisements de foufou, de dingues, de psychopathes … liés au point précédent.

L’année passée, on est parti au cirque, façon freak show, ambiance vintage … parce que les clowns on est d’accord pour dire que ça fait flipper et parce que le vintage y a que ça d’authentique et vrai.

Un petit tour sur Pinterest pour récolter de bien jolies photos de famille et de portraits, d’affiches, d’étiquettes et de tickets d’entrée, imprimés avec un filtre jauni et ensanglantés au rouge à lèvres ou au vernis, des fanions, des miroirs, mon beau crâne, des vieux livres, des insectes, des bougies, et d’autres petites choses posées ici et là et à découvrir juste là.

Après cette mise en place de folie, il n’ y avait plus qu’à attendre la nuit, le reste de la family et quelques amis.

Et puis, plus la luminosité baissait, plus la nuit tombait, plus l’obscurité dominait … plus la « magie », bougies allumées, opérait … Le cirque pouvait lever son rideau quelque peu ensanglanté et le show de la freaky family pouvait enfin commencer …

Mais avant de se délecter de pop-corn grillés, testés et approuvés par nos amis les cafards, de marshmallows et réglisse retrouvés au fin fond du placard et d’un layer cake fondant au chocolat, mascarpone et purée de framboises, triplement validé par le lanceur de couteaux … le tout suivi d’une séance digestive de prédictions futures de mauvaises augures, auprès de Mme Sabrina, dans l’opacité de la nuit noire …

… nos petits artistes s’étaient adonnés à leur performance préférée: s’enfoncer dans les ténèbres pour procéder au racket de friandises auprès des villageois apeurés.

Cette fucking année, le racket c’est pas gagné, mais on va tenter en minuscule comité, après avoir creusé notre citrouille, de récolter quelques trucs sucrés avant de s’installer devant un film qui fout la trouille …

Un pti commentaire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :